Bulles de saveurs - Festives - Gourmandes - Viandes - Volailles

Boeuf bourguignon bien de chez nous…

Le bœuf s’encanaille… Et se pique le nez au bourgogne !!!

Difficile d’ignorer ce plat régional quand nous habitons le pays !
En plus, si vous avez jeté un coup d’œil dehors, vous en conclurez vite que c’est un plat parfaitement adapté au climat du moment.
Brrr !!!

Un bon bourguignon bien fumant et sa petite garniture, voilà de quoi se réjouir les papilles.
Un petit bourguignon bien mariné, bien mijoté, longuement cuisiné avec amour, voilà qui va réjouir toute votre petite ou grande tablée.
Foi de Bulles de Gourmandises !
Alors suivez le fumet de notre…

Bœuf bourguignon traditionnel !

Temps de préparation sur 2 jours (15 minutes pour le premier jour, 20 minutes pour le deuxième)
Temps de marinade minimum 3 heures, idéalement à préparer la veille
Temps de cuisson : 2 heures 30
Pour environ : 8 gourmets

Ingrédients :
Pour la marinade :
• 1 oignon piqué de 3 clous de girofle
• 4 carottes, soit 200 grs environ
• 1 poireau
• 1 feuille de laurier
• Thym
• 8/10 grains de poivre
• 2 cuillères à soupe d’huile
• 0,75cl de vin, du Bourgogne si possible, un Passe-tout-grain par exemple
Pour le boeuf bourguignon :
• 1,2 / 1,5 kg de gite, paleron ou macreuse
• 250 grs de lardons fumés
• 200 g de champignons de Paris émincés
• 50 g de farine
• 1/4 litre de bouillon de légumes, du sel, du poivre

La recette :

La veille :
Détaillez et dégraissez votre viande en morceaux de 4/5 cm. C’est meilleur lorsque les morceaux ne sont pas trop gros.
Mettez-les dans un saladier et déposez dessus : votre oignon, le thym, le laurier, les carottes en rondelles, le poireau tronçonné, les grains de poivre et arrosez avec l’huile, puis le vin. Bien remuez, tous les morceaux doivent être sous la marinade.


Filmez et réservez au frais.
Le temps de marinade dépend du goût de chacun. Pour cette recette, minimum 3heures, maximum 24heures.
Bulles de Gourmandises aime les longues marinades qui durent généralement entre 12 et 16 heures. La viande est plus tendre, parfumée, juteuse… prête à mijoter.

Le lendemain :
Séparez la viande, les légumes et la marinade. Posez vos morceaux de viande sur du papier absorbant et égouttez votre garniture.
Faites rissoler vos lardons, si possible dans une cocotte en fonte. Les réserver, puis, dans la graisse des lardons, faites revenir vos champignons. Réservez avec vos lardons.


Dans la même cocotte et dans un mélange beurre/huile, rissolez vos morceaux de viande.
Lorsque tous les morceaux sont bien dorés, mettez-les de côté et faites suer les légumes.(ne gardez que les carottes et pas les morceaux de poireaux, qui sont juste là pour parfumer la marinade).
Une fois les légumes revenus, déposez à nouveau dans la cocotte votre viande, y compris le petit jus qu’elle a rendu.

Singez (saupoudrez) votre viande de farine et à l’aide d’une cuillère en bois, remuez bien jusqu’à ce que chaque morceau soit bien enrobé des sucs de cuisson et de la farine.
Mouillez enfin avec votre marinade et le bouillon de légumes (en parallèle, nous avons préparé une petite soupe de légumes, histoire d’avoir un bon bouillon fait maison sous la main).

Ajoutez vos lardons et vos champignons et remuez encore un peu avant de couvrir.
Et c’est partit pour une longue cuisson lente, à l’étouffée.

Deux heures trente… pour faire autre chose….
Pas la peine d’y mettre le nez toutes les cinq minutes, le bourguignon aime cuire tranquille. Vérifiez seulement une ou deux fois le niveau de liquide, sans tout remélanger. Rajoutez un peu de bouillon de légumes si besoin.


Ça doit blobloter doucement, embaumant petit à petit toute la maison ou tout l’immeuble.
Vous allez faire des envieux !

Deux heures et demie plus tard.
On soulève le couvercle… avec respect, s’il vous plait !
Ça hume bon, très très bon !!!
Normalement la viande est parfaite.
Quelquefois, suivant leur qualité, certaines viandes demandent plus de cuisson, n’hésitez pas à calculer plus large. De toute façon, le bourguignon peut cuire jusqu’à trois heures et adore être réchauffé.

Posez vos morceaux dans un plat de service et couvrez pour les tenir au chaud.

Si votre sauce vous semble trop liquide, un peu de fond de veau ou tout simplement un peu de fleur de maïs suffiront à lui donner le corps nécessaire. Rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Nappez votre viande de la sauce bien chaude et à taaaaable !!!!

Nous aimons particulièrement les pâtes fraîches avec cette recette de viande en sauce, mais des petites pommes de terre au beurre ou en robe des champs, l’accompagneront aussi très bien.

Le bourguignon est un plat classique, mais qui peut joliment se présenter sur assiette, en petite cocotte ou simplement comme nos grands-mères, dans la cocotte en fonte de cuisson.
Prévoyez aussi un bon pain pour saucer… pas très raffiné, mais que c’est bon !!!

Un bourgogne pour accompagner ce plat s’impose… Restons simple, un pinot noir, un côte de Beaune, à moins que vous craquiez pour un Gevrey-Chambertin ???

Alors elle n’est pas sympa notre région d’adoption ?

Partager cette bulle :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>